Download Déontologie, ou Science de la morale Tome II - Application by Bentham Jeremy PDF

By Bentham Jeremy

Show description

Read Online or Download Déontologie, ou Science de la morale Tome II - Application PDF

Similar scientific-popular books

Cosmetic Science and Technology Series, v.21. Conditioning Agents for Hair and Skin

Alberto-Culver Co. , Melrose Park, IL. comprises unique discussions of the biology of the outside and hair. additionally covers the chemical compounds used as conditioners in epidermis and hair items, and the tools and new innovations for opting for the efficacy of those items. For beauty researchers, dermatologists, and complicated scholars

Extra resources for Déontologie, ou Science de la morale Tome II - Application

Example text

Le mot immodeste, appliqué soit à l'homme, soit à la femme, conserve à peu près la même signification, et implique impudicité dans les paroles ou dans les actes. La modestie obtient l'affection des hommes en se conciliant leur opinion. Elle réprime la disposition à déplaire par la contradiction; c'est un tribut offert avec réserve à l'amour propre Jeremy Bentham, – Déontologie, ou Science de la Moral (1834) 35 des autres. Elle ne s'arroge pas le droit de juger autrui; ou si elle juge, elle donne à son jugement la forme la moins offensive.

Mais quelle est la cause qui m'a fait entreprendre ce travail ? ce ne sont pas ces mêmes pensées; c'est quelque autre pensée qui était antérieurement dans mon esprit, sans que je fisse rien pour l'y amener ou pour l'y maintenir. Parmi les pensées pénibles qui font effort pour pénétrer dans notre esprit, tâchez surtout d'exclure le souvenir ou la prévision de maux irrémédiables. Pensez le moins possible aux maux auxquels vous ne pouvez appliquer vous-même, ou ne pouvez aider les autres à appliquer le moindre remède; car plus vous y penserez, plus vous les aggraverez.

De cette manière, il n'est pas de proposition absurde qu'on ne puisse arriver à regarder comme vraie; pas de proposition raisonnable qui ne puisse être rejetée. Les instruments de cette affligeante déception sont la crainte et l'espérance; mais c'est surtout la crainte, la plus forte de ces deux passions, qui exerce sur notre esprit ce pouvoir despotique. La question de l'empire qu'un homme exerce sur lui-même comprend la question de liberté et de nécessité; et un examen attentif du sujet démontrera peut-être que les deux principes coexistent dans l'esprit humain.

Download PDF sample

Rated 4.19 of 5 – based on 10 votes